A chacun ses mystères

Candeur tu n’es plus. L’impatiente jeunesse fait place aux plaisirs plus profonds, aux plus belles floraisons. Je me pardonne, oui, je me pardonne. Aujourd’hui est avenir, aujourd’hui est joie, aujourd’hui est félicité.

Tous ces rêves, Univers, toutes ces petites graines que j’ai donné à ton ciel, de longues heures, de longues nuits, tous ces rêves ont un sens ?

 

      BRASSENS ET MOUSTACHE

 

Tu me dis que oui, tu nous invite à y croire de tes plus belles synchronicités, à passer à l’action. Je veux être digne d’accueillir ta puissante vibration, sans avoir peur d’ouvrir les horizons.